top of page

L'évolution des textures durant la diversification alimentaire

Comment, quand et en quelle quantité les introduire ?

diversification alimentaire


Les nouvelles recommandations


Depuis quelques années, la diversification alimentaire est préconisée entre 4 et 6 mois dans le but de diminuer le risque d’allergie ou d’intolérance alimentaire. Cette nouvelle échéance a aussi pour rôle de faire accepter les apports alimentaires autres que le lait afin que le bébé puisse couvrir l’intégralité de ses besoins à 6 mois, moment auquel le lait ne suffit plus.


Les premières cuillères de bébé seront sous forme de purée lisse et homogène. Il s’agira d’introduire les légumes cuits ainsi que les fruits sous forme de compote ou de crupote. Quant à l’ordre d’introduction des différents légumes, tous peuvent être introduits à n’importe quel moment. Il n’y a donc pas d’ordre spécifique à respecter.


Durant cette période, nommée « fenêtre de tolérance » ou « lune de miel » (4 à 7mois), les aliments allergisants seront introduits en petites quantités. Ainsi, les oléagineux non salés sous forme de poudre et les légumineuses auront toutes leurs places dans l’assiette de bébé par exemple.



 alimentation bébé


Quand introduire les morceaux ?


  • A partir de 6 mois,

On pourra commencer à introduire des morceaux cuits et tendres de fruits et légumes fondants. La seule condition demeurant qu’ils puissent être écrasés facilement entre le pouce et de l’index. Ils seront à introduire sous forme de bâtonnets de la taille de la main de l’enfant afin de limiter le risque de fausse route.


Lors de l’introduction des morceaux, il serait judicieux d’organiser son assiette en différents compartiments avec d’un côté la purée lisse ou granuleuse à laquelle le bébé est habitué, et d’un autre côté les morceaux tendres, sans les mélanger.

Le fait de mélanger les textures est parfois la source du refus de l’enfant à consommer ses repas sous une nouvelle forme.
  • A partir de 12 mois,

Selon les capacités de mastication de l’enfant et la présence de dents, les morceaux crus de fruits et de légumes peuvent être introduits, toujours sous forme sécuritaire pour l’enfant. Le pain est aussi à introduire à partir d’un an s’il y a présence de dents permettant une mastication correcte. Avant, on propose du pain de fleurs, plus adapté au bébé et qui permet en plus d’introduire différents types de céréales ou pseudo céréales. Ce dernier possède l’avantage de pouvoir agir comme un transporteur pour les purées d’oléagineux ou fromage à tartiner par exemple.



Quelle place a le lait maternel ou infantile après la diversification ?


La diversification alimentaire ne doit pas se faire au détriment du lait, aliment de base de son alimentation. Il s’agira des laits premier et deuxième âge, suivi du lait de croissance à partir de 1 an préférable au lait entier.



⚠️ Attention aux aliments interdits ⛔️


Certains aliments sont proscrits aux petits enfants :

c’est le cas du miel jusqu’à 12 mois

, mais aussi des viandes, poissons (dont sushis) et œufs peu cuits (dont mousse au chocolat, mayonnaise, œuf à la coque…) du lait cru et des fromages au lait cru et de la charcuterie. De même, on évitera de saler les plats et de sucrer les yaourts ou les boissons.


Chaque enfant évolue différemment et impose son propre rythme et ses propres limites. Pour s’adapter au mieux à ses besoins, n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel de la petite enfance.

Pour réserver une consultation en ligne et bénéficier de nos conseils personnalisés, c’est par ici→

414 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page